Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 15:41

François Fillon avait l'étoffe d'un Président,

mais il a dû rendre le costume.

Repost 0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 13:14

François Fillon n'est plus un "homme politique", il est devenu un "homme d'affaires"

 

J'ai trouvé ça tout seul. C'est drôle non ?

Repost 0
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 09:58

Je viens seulement de me rendre compte aujourd'hui que, dans cette histoire, le lièvre doit certainement être de gauche et la tortue de droite, mais surtout que pendant le temps de la fable, y en a un, le lièvre, qui s'active pour découvrir le monde et s'enrichit d'expérience (et de plaisirs) tandis que l'autre, la tortue, est refermée sur elle même, et n'aura pas progressé en quoi que ce soit à l'issue de la course, toute occupée qu'elle est à avancer péniblement, la tête dans les épaules, totalement obnubilée par son but d'arriver la première à passer la ligne d'arrivée.

La tortue ne comprend rien à la vie. Elle ne comprend pas que l'important n'est pas l'objectif mais le parcours pour y arriver.

On finira tous par mourir et il ne faut pas chercher à y aller le plus directement possible, il faut regarder autour de soi, s'intéresser à son environnement, être disponible et prendre du plaisir à bouger.

A la sortie c'est le lièvre qui aura le plus appris et en plus il arrive à peine plus tard après la tortue et s'il avait un TGV à prendre, il l'aurait aussi eu comme la tortue.

 

Le Lièvre et la Tortue (La Fontaine)

Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
Le Lièvre et la Tortue en sont un témoignage.
Gageons, dit celle-ci, que vous n'atteindrez point
Sitôt que moi ce but. - Sitôt ? Etes-vous sage ?
Repartit l'animal léger.
Ma commère, il vous faut purger
Avec quatre grains d'ellébore.
- Sage ou non, je parie encore.
Ainsi fut fait : et de tous deux
On mit près du but les enjeux :
Savoir quoi, ce n'est pas l'affaire,
Ni de quel juge l'on convint.
Notre Lièvre n'avait que quatre pas à faire ;
J'entends de ceux qu'il fait lorsque prêt d'être atteint
Il s'éloigne des chiens, les renvoie aux Calendes,
Et leur fait arpenter les landes.
Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,
Pour dormir, et pour écouter
D'où vient le vent, il laisse la Tortue
Aller son train de Sénateur.
Elle part, elle s'évertue ;
Elle se hâte avec lenteur.
Lui cependant méprise une telle victoire,
Tient la gageure à peu de gloire,
Croit qu'il y va de son honneur
De partir tard. Il broute, il se repose,
Il s'amuse à toute autre chose
Qu'à la gageure. A la fin quand il vit
Que l'autre touchait presque au bout de la carrière,
Il partit comme un trait ; mais les élans qu'il fit
Furent vains : la Tortue arriva la première.
Eh bien ! lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?
De quoi vous sert votre vitesse ?
Moi, l'emporter ! et que serait-ce
Si vous portiez une maison ?

Repost 0
Published by Bernard Moutin - dans Pensées légères
commenter cet article
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 08:00

 

Tout finit par s'arranger ...

... même mal

Repost 0
Published by Bernard Moutin - dans Pensées légères
commenter cet article
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 15:09

Vous avez déjà vu un renard se nourrir de fromage et aimer le camembert ?

C'est plutôt un animal à manger des corbeaux non ?

 

Le renard de la fable pensait sans doute qu'en lui racontant des histoires, le corbeau distrait allait finir par chuter de son arbre, et malheureusement pour lui ça n'est qu'un fromage qui tombe.

 

Alors celui qui devrait être "honteux et confus, mais un peu tard" c'est plutôt le renard.

La fable ne le dit pas explicitement, mais on peut penser qu'à son retour dans la tanière, sa femme n'a pas manqué de se moquer de lui : 

"C'est tout ce que tu rapportes à la maison ? Du fromage ? On n'est pas fromagétarien. Retourne faire les courses et rapporte nous de la viande fraîche pour nos 3 renardeaux."

 

Cette histoire montre surtout que ça sert à rien de de discourrir avec de belles paroles et que la ruse ne permet pas vraiment de maitriser totalement la situation. Il faut agir plus directement.

 

Le renard ferait bien de méditer la fable du loup et de l'agneau, où le loup est beaucoup plus efficace.

 

 

Le Loup et l'Agneau

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.

 

Nota : on peut toujours s'abonner aux publications  de mon blog : colonne de doite à la rubrique "laissez votre email"

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 08:28

"La fourmi n'est pas prêteuse c'est là son moindre défaut",

mais dans une économie moderne rien ne fonctionne  sans emprunt,

la fourmi ne participe donc pas vraiment à la croissance économique,

à la création d'activité, de richesse et d'emploi.

Plus grave encore, la fourmi n'a pas compris que la culture et l'art sont devenus les fondements de notre cohésion sociale, de notre image et du développement de l'attractivité des territoires.

Elle n'encourage pas le chant ni tout autre développement artistique.

 

Quand elle dit à la cigale "...et bien dansez  maintenant"

c'est à comprendre au 2° degré : en réalité elle n'aime pas la danse plus que le chant et, en disant ça, elle ne marque pas un soutien particulier à la Biennale de la Danse de Lyon  (et sans vouloir trop m'avancer, je crois pouvoir affirmer qu'elle ne soutiendrait pas non plus la Biennale d'Art Contemporain).

La fourmi n'aime ni le chant, ni la danse, ni l'art contemporain (on se demande même si elle a la télévision) et son comportement montre bien qu'elle n'est pas favorable à toutes subventions publiques d'aide à la création.

 

Bref la fourmi est un être anti-culturel et anti-économique qu'on peut avoir du mal à situer politiquement (même si elle doit certainement penser qu'il faut travailler plus pour gagner plus), mais qui ne participe aucunement au progrès social.

C'est pourquoi j'espère bien qu'elle est dénoncée par tous les enseignants du monde qui analysent et commentent cette fable de la Fontaine.

 

 

La Cigale et la Fourmi

La Cigale, ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
"Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'Oût, foi d'animal,
Intérêt et principal. "
La Fourmi n'est pas prêteuse :
C'est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant.

 

 

 

On doit même reconnaître que pour les parents qui veulent encourager leurs enfants à avoir un métier qui leur assure un avenir prometteur, cette fable est un peu néfaste et devrait être supprimée des manuels scolaires.

J'espère d'ailleurs que ce sera une des mesures symboliques prises par François Hollande. 

 

Heureusement que la fourmi ne reproche pas non plus à la cigale d'avoir joué au football tout l'été. C'est un métier qui rapporte mille fois plus que le travail des champs, et c'est pourquoi il est bon d'encourager ses enfants dans ce sens, comme l'ont fait les parents de Lionel MESSI.

Bien entendu il faudra continuer à soutenir quand même nos agriculteurs, mais peut être en leur offrant des diversifications possibles dans le chant, la danse, et le football.

Repost 0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 00:01
Tous mes vœux et que le meilleur pour l'année qui vient ...

Tous mes vœux et que le meilleur pour l'année qui vient ...

Repost 0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 09:18

ça y est, je suis allé faire une petite visite de la Biennale de Lyon, et je confirme ...
les artistes sont très bien entourés de nos jours selon l'organigramme fourni ci-dessous par la Biennale elle-même.
 

Biennale-2007-008.jpg

Pour mieux connaître la Biennale de Lyo, cliquez ici

Repost 0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 00:01

dsc00693-Sens-interdits.jpg

 

2013, une année de braise.

 

Je vous souhaite de gagner du pèze,

pour rester à l'aise et manger des fraises,

ne pas être obèse, mais un peu balaise,

pour faire du trapèze,

sans risquer le malaise.

 

Mais c'est des fadaises,

des pensées très niaises.

Vaut mieux que je me taise.

 

Vive Deux mille treize !

Repost 0
Published by Bernard Moutin - dans Pensées légères
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 15:35

Apparemment la fin du monde n'a pas eu lieu comme prévu.

 

Pour l'instant je n'ai pas encore entendu un mot d'excuse de ceux qui l'avaient annoncé,

ni aucune explication des raisons de l'annulation de cet évènement,

avec une proposition de remboursement ou de dédomagement,

et encore moins l'annonce d'une date de report.

 

La prochaine fois je me méfierai.

Repost 0
Published by Bernard Moutin - dans Pensées légères
commenter cet article

Présentation Du Blog

  • : Le blog de Bernard Moutin
  • : 10 ans après sa création, ce blog rassemble plus de 1800 publications diverses et variées, qui ont attiré plus de 150 000 visiteurs. Il présente la totalité des tableaux que j'ai pu peindre et une partie des dessins que j'ai pu réaliser (cliquez sur "Production du Maître" dans Catégorilles). ___________________________________________________________________ http://mes-dessins-perso.over-blog.fr/tag/production%20du%20maitre/ ___________________________________________________________________ Il comporte plus de 500 photos de Tanger où je passe une bonne partie de l'année (cliquez sur "Tanger et autre Maroc" dans Catégorilles dans la colonne de droite) , mais aussi des images des voyages que j'ai pu effectuer aux 4 coins du monde (cliquez sur "Pérégrinations géographiques"). Il intègre également des pensées profondes ou légères, mais aussi beaucoup d'autres choses : des poules, des expositions, de l'architecture, des chantiers, des cimetières, des accumoncellements ... Pour tout visiter, prévoyez de prendre un jour d'ARTT, ou abonnez vous en laissant votre email (toujours colonne de droite). Bonne visite et merci pour vos commentaires. ___________________________________________________________________________ 10 years after its creation, this blog brings together more than 1800 diverse and varied publications. It presents the totality of the paintings that I could paint and a part of the drawings that I could realize (click on "Production of the Master" in Categorilles). http://mes-dessins-perso.over-blog.fr/tag/production%20du%20maitre/ It includes many photos of Tangier where I spend a good part of the year (click on "Tangier and other Morocco" in Categorilles in the right column), but also pictures of the trips I made to the 4 corners Of the world (click on "Geographical peregrinations"). It also incorporates deep or light thoughts, but also many other things: chickens, exhibitions, architecture, construction sites, cemeteries, accumulations ... For any visit, plan to take a day of ARTT, or subscribe to you leaving your email (always right column). Good visit and thank you for your comments.
  • Contact